Il existe un grand nombre de fausses idées sur la newsletter et le marketing par email. Les fausses idées agissent contre nous, elles nous incitent à croire en des mensonges et nous empêchent de faire des choses qui pourraient en réalité être bonnes pour nous. Cela peut se transformer en une forme d’auto-sabotage. L’idée aujourd’hui est de briser toutes ces fausses idées pour les remplacer par des pratiques qui récompenseront non seulement votre travail et vos efforts, mais vous permettront de vous connecter plus profondément avec votre audience.

8 fausses idées sur le marketing par email

8 fausses idées sur la newsletter et le marketing par email

“J’embête les gens”

Je pense que c’est la fausse idée la plus répandue.

Mais j’aimerais vous rappeler une chose. Pour rejoindre votre newsletter, les gens doivent remplir un formulaire d’inscription. Ils doivent mettre leur adresse email et vous donner la permission de les ajouter à votre liste d’emails. C’est donc un choix. Ils ont pris la décision de recevoir votre contenu exclusif, de valeur et utile. Et si ce que vous proposez ne leur plait plus, un lien de désinscription est disponible en pied de page de chaque email que vous envoyez. Donc ils peuvent ne plus en recevoir à tout moment.

“Avoir une newsletter demandent trop de travail et coûte cher”

D’abord j’aimerais rappeler que si vous êtes entrepreneure, c’est que vous n’avez vraiment pas peur de travailler ! Très honnêtement, avec une newsletter quand vous savez quoi faire et comment le faire, tout devient très simple. En général les plateformes de marketing par email sont très simple d’utilisation et la création de contenu ensuite ne nécessite pas le même temps que pour un article de blog par exemple. 

En ce qui concerne les tarifs, les plateformes sont généralement gratuites jusqu’à 1000 abonnés. Vous avez donc la possibilité de débuter pour 0€. En fin de compte, cette fausse idée est brisé rapidement. Bien sûr que créer une newsletter nécessite un peu de travail, mais au final vous avez juste besoin d’un plan et d’assurance, parce que vous verrez rapidement le fruit de vos efforts.

“Une newsletter doit être jolie”

J’ai longtemps cru à cette fausse idée et j’ai commencé à me poser des questions quand j’ai remarqué que les newsletters de mes blogueuses préférées – Amy Porterfield, Hailey Burckhead etc. – étaient très simples, très minimalistes. Au final, j’ai remarqué que la plupart utilisait ConvertKit et j’ai fait mes petites recherches. Convertkit la plateforme de marketing par email la mieux notée et ayant le meilleur taux d’ouverture. 

La particularité de ConvertKit est que les emails sont très bruts, très simplistes et pour une raison : plus il y a d’images et de graphiques dans les emails, plus ils sont susceptibles d’être marqués comme SPAM. Impossible pour vos abonnés de profiter de votre contenu s’ils n’y ont même pas accès. Finalement ce qui compte c’est la valeur que vous allez apporter dans vos emails, le contenu est vraiment clé. Ne perdez pas de temps sur les artifices, sur l’emballage parce que ce n’est pas ce qui compte vraiment. 

“Il ne faut pas réutiliser son contenu”

En parlant de contenu… Le fait de recycler votre contenu, de le réutiliser d’anciens contenus est une bonne chose pour deux raisons : d’abord cela vous fait gagner du temps, mais en plus cela permet de revoir votre ancien travail. Vous avez la possibilité de modifier les mots clefs, les titres, d’ajouter des points importants, de mettre à jour certaines informations etc. Pour ma part par exemple, je reprends des sujets abordés sur Instagram et je les traite beaucoup plus en détails dans ma newsletter.

“L’argent est dans la taille de la liste”

Oui l’argent est dans la liste, mais il n’est pas dans la taille de la liste. Ce qui compte c’est la qualité de votre relation avec vos abonnés. Vous pouvez très bien avoir 20 000 personnes dans votre newsletter, mais ne regrouper que des personnes qui ne sont pas engagées, qui n’échangent pas et qui n’achèteront certainement pas. Tout comme vous pouvez n’avoir “que” 100 personnes dans votre newsletter, mais 100 personnes très engagées et prêtes à investir dans votre business.

“Les désabonnements sont un échec”

C’est une chose que j’ai beaucoup pensé, j’en parle d’ailleurs dans mon podcast sur le fait de surmonter sa peur d’envoyer des emails. Mais il ne faut pas dramatiser les désabonnements. Les personnes qui se désabonnent de votre newsletter vous rendent service parce qu’elles ne sont pas votre audience cible. Elles n’auraient jamais acheté chez vous. Ces personnes vous rendent un service parce que vous économisez du temps et de l’argent. Vous n’avez aucune envie d’investir tout cela dans la promotion auprès des personnes qui ne sont pas intéressées parce ce que vous avez à dire.

“La newsletter n’est pas un système de vente complet”

Pour beaucoup, avoir une newsletter c’est récolter des emails et envoyer un email d’informations ou récapitulatif de manière occasionnelle. Mais cela ne représente en fait qu’un faible pourcentage du marketing par email. Votre système de marketing par e-mail devrait inclure des stratégies qui vous permettent non seulement de développer une liste d’abonnés engagés, mais aussi de développer un outil commercial automatisé qui vous fournit des informations très précieuses sur votre audience. Vous pourrez ensuite utiliser ce contenu pour créer des articles, des podcasts, des newsletters etc.

“Tout est devenu compliqué avec le RGPD”

Les utilisateurs ont désormais plus de contrôle sur leurs données personnelles, ce qui signifie qu’ils peuvent en savoir plus sur ce qui est fait de leurs données collectées, comment les faire supprimer etc. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont plus disposés à partager des données. Ils les partagent toujours mais uniquement avec les marques/entreprises en qui ils ont confiance. Parce que ces marques/entreprises sont transparentes, mais aussi parce qu’ils savent qu’ils peuvent obtenir des bonus comme réduction ou dans notre cas du contenu exclusif.

Quelle fausse idée aviez-vous sur la newsletter ?

8 fausses idées sur le marketing par email