Vivre pour soi et se libérer du regard des autres

Également disponible sur Apple Podcast, Stitcher, Deezer, Spotify, Castbox etc.

Le regard des autres nous intimide, nous impressionne, il influence nos opinions comme nos comportements. Il devient rapidement un frein dans les différents projets que nous avons. Personne n'est immunisé contre cette peur du regard des autres, du jugement. Nous savons tous que nous ne devrions pas nous préoccuper de ce que les autres pensent, mais nous le faisons quand même. Comment se fait-il que nous sachions que ce que les gens pensent de nous importe peu et que pourtant nous nous en soucions autant ? Comment se fait-il que nous n’avons pas besoin de l’approbation des autres mais que nous nous plions en quatre pour l’obtenir ? Comment se fait-il que nous sachions que les pensées des autres sont le reflet de leurs pensées et que, pourtant, nous avons toujours le sentiment que cela reflète notre valeur ?

Ressources mentionnées :

Brene Brown : le pouvoir de la vulnérabilité

Brené Brown : Ecouter la honte

Lena Situations : Oser réaliser ses rêves

David Laroche : Se libérer du regard des autres

Exercice de Tim Ferriss

• Définir : lister les pires choses qui pourraient arriver

• Prévenir : Énumérer comment vous pouvez arrêter les mauvaises choses ci-dessus

• Réparer : Si le pire se produit, indiquer comment réparer chaque problème.

• Avantages : Énumérer tous les avantages possibles de cette action.

• 6 mois : lister le coût de l'inaction au cours de cette période

• 1 an : lister le coût de l'inaction au cours de cette période

• 3 ans : lister le coût de l'inaction au cours de cette période

Pour aller plus loin :

➤ Définissez votre cauchemar, le pire qui puisse arriver si vous faites ce que vous envisagez. Quels sont les doutes, les peurs et les hypothèses alors que vous envisagez les grands changements que vous pouvez ou devez faire ? Imaginez-les dans les moindres détails. Serait-ce la fin de votre vie ? Quel serait l'impact permanent, le cas échéant, sur une échelle de 1 à 10 ? Ces choses sont-elles vraiment permanentes ? Quelle est la probabilité que cela se produise ?

 

➤ Quelles mesures pourriez-vous prendre pour réparer les dégâts ou redresser la barre, même temporairement ? Les chances sont que c'est beaucoup plus facile que ce que vous imaginez. Comment pouvez-vous reprendre contrôle ?

 

➤ Quels sont les résultats ou les avantages, à la fois temporaires et permanents, des scénarios les plus probables ? Maintenant que vous avez défini le cauchemar, quels sont les résultats positifs les plus probables ou les plus évidents, qu’ils soient internes (confiance en soi, estime de soi, etc.) ou externes ? Quel serait l'impact de ces résultats plus probables sur une échelle de 1 à 10 ? Quelle est la probabilité que vous obteniez au moins un résultat modérément bon ? Des personnes moins intelligentes ont-elles déjà fait cela avant et ont-elles réussi ?

 

➤ Si vous étiez licencié de votre emploi aujourd'hui, que feriez-vous pour mettre les choses sous contrôle financier ? Imaginez ce scénario et passez aux questions 1 à 3 ci-dessus. Si vous quittez votre emploi pour tester d'autres options, comment pourriez-vous revenir plus tard sur le même parcours de carrière si vous en aviez absolument besoin ?

 

➤ Qu'est-ce que vous repoussez à cause de la peur ? Habituellement, ce que nous craignons le plus, c’est ce que nous devons faire. La peur de conséquences inconnues. Définissez le pire des cas, acceptez-le et agissez. Décidez de faire chaque jour une chose que vous craignez.

 

➤ Qu'est-ce que cela vous coûte - financièrement, émotionnellement et physiquement - de reporter l'action ? Ne vous contentez pas d’évaluer les inconvénients potentiels d’une action. Il est également important de mesurer le coût de l'inaction. Si vous ne poursuivez pas ce qui vous passionne, où en seriez-vous dans un an, cinq ans et dix ans ?

 

➤ Qu'est-ce que vous attendez ? Si vous ne pouvez pas répondre à cette question, la réponse est simple : vous avez peur, tout comme le reste du monde. Mesurez le coût de l'inaction, réalisez le caractère invraisemblable et réparable de la plupart des faux pas et développez l'habitude la plus importante de ceux qui excellent et aiment le faire : l'action.

Vivre pour soi et se libérer du regard des autres