Pourquoi j’ai désactivé mes notifications

Au cours des dernières années, on nous a répété à de nombreuses reprises que l'on avait une dépendance excessive à l'égard de nos téléphones. Ce qui est triste, c'est que c'est la vérité. Où que vous soyez, restaurant, magasin, concert... Regardez autour de vous. La plupart des gens seront concentrés sur les notifications de leur téléphone plutôt que de se concentrer exclusivement aux personnes qui sont physiquement présentes. Pour la majorité d'entre nous, la première chose que nous faisons le matin au réveil, est de prendre notre smartphone. Il est avec nous au travail, à table, au lit, aux toilettes... Nous sommes liés à nos téléphones. Qu'on le veuille ou non !

 

Certaines personnes réussir à maintenir un équilibre sain entre la vie réelle et l'usage de leur téléphone. D'autres sont plus affectées et luttent ou pas avec cette addiction. Je fais partie de cette génération qui utilise son téléphone pour tout, tout le temps. J'essaye de ne pas le prendre le matin au réveil mais j'ai le sentiment que ça n'est pas assez, puisqu'au cour de la journée je le consulte régulièrement. La meilleure chose à faire était donc de désactiver les notifications. De cette manière, je ne serais pas distraite toutes les trois minutes par des choses inutiles.

Pourquoi j'ai désactivé les notifications de mon téléphone

Pourquoi j'ai désactivé les notifications de mon téléphone

 

Je pense que j'ai eu de la chance dans le fait de ne pas avoir grandi entouré de smartphones, de réseaux sociaux etc. Ils ne faisaient pas partie de mon quotidien et en un sens je pense que la vie était plus "paisible". Ou en tout cas que cela m'a beaucoup aidé. Je ne peux pas imaginer passer mes années d'adolescence (et donc de vulnérabilité) dans la comparaison et les normes que prodiguent les réseaux sociaux.

 

Lorsque Facebook est apparu et devenu accessible à tous, j'entrais à l'université. J'ai donc évité ce que les adolescents vivent aujourd'hui. Alors évidemment cela ne signifie pas que je ne suis pas affectée par cette dépendance aux réseaux sociaux. Ils font partie de mon quotidien. Quiconque commence à utiliser régulièrement les réseaux sociaux et autres applications peut rapidement s'y attacher. Et il peut être assez difficile de s'en défaire. C'est pourquoi j'ai décidé de mettre une limite en me débarrassant de toutes ces notifications quotidiennes.

 

Nous ne les contrôlons pas. À cause de ces notifications, on regarde notre téléphone à chaque fois que quelqu'un a fait quelque chose sur les réseaux sociaux. On ne le fait en fonction de nous et de nos envies. En plus de cela elles sont très distrayantes. Je suis sure que je ne suis pas la seule à avoir passé des journées à me dire que j'avais perdu énormément de temps à consulter mes fils d'actualité. À cause d'elles nous ne sommes pas concentrés sur nos projets, tâches et objectifs mais attirés par la vie de quelqu'un d'autre. Et c'est franchement triste.

Les notifications, l'entretien d'une addiction ?

On pourrait se dire que les notifications n'ont pas de graves conséquences. Ce sont de petits messages, une vibration ou encore un petit bip qui nous annonce une nouvelle. Importante ou non. La vérité est que ce sont ces petites notifications qui nous rendent addict. Nous avons tendance à nous dire que nous déconnecter pourrait nous faire manquer quelque chose d'important. Mais concrètement, quand on y pense, la plupart des informations que les notifications nous envoient sont loin d'être importantes. La plupart du temps elles ne concernent absolument pas une urgence familiale ou professionnelle, elles ne font que nous déconcentrer dans nos tâches.

 

De base, je ne suis pas une personne qui aime les notifications. J'ai commencé à les trouver oppressantes lorsque Instagram a décidé de m'informer qu'une personne avait commenté un post que j'ai aimé ou commenté moi-même auparavant. Quel rapport avec moi ? Pourquoi serais-je intéressée de savoir que telle personne a commenté la même photo que moi ?

 

Autre anecdote lorsque cette même application a décidé de m'envoyer des notifications push m'indiquant qu'une personne avait aimé plusieurs de mes photos alors que j'étais déjà passé sur mon compte. Cela dans le but bien évidemment de me pousser à ouvrir l'application et à continuer de l'utiliser. Tout ceci devenait très oppressant et j'ai décidé, pour mon bien, d'établir une limite.

Article lié : Blogueuse et vie privée, comment gérer ?

Comment met-on un frein ?

Si vous ne vous sentez pas d'être radical et de les désactiver immédiatement, vous pouvez faire les choses progressivement. D'abord commencez par désactiver les notifications des applications qui, concrètement, ne vous apportent rien d'intéressant. Je pense aux jeux ou les applications de réseaux sociaux, de photos, shopping etc. Par exemple, rien ne sert d'avoir des notifications pour Youtube alors que vous savez que vous allez vous connecter et consulter votre fil d'actualité en fin de journée.

 

Ensuite vous pouvez décider de mettre vos notifications en sourdine (ou de mettre votre téléphone en "ne pas déranger") lorsque vous avez besoin d'être concentré sur ce que vous faites. Choisissez quelles applications valent vraiment la peine de vous envoyer des notifications. Par exemple une application qui vous rappelle de prendre votre pilule, une qui vous rappelle de boire de l'eau... Enfin, désactivez toutes les notifications des autres applications. Après quelques jours, vous vous rendrez compte que vous consulterez votre téléphone beaucoup moins souvent. Et ça, c'est libérateur.

Ce que cela m'apporte

Pour moi, désactiver les notifications a vraiment fait une différence. Je suis beaucoup plus concentrée dans ce que je fais et donc beaucoup plus productive. Chaque session que je fais, est faite pleinement sans aucune distraction. Je ne dépends plus de mon téléphone. Je consulte mes applications favorites lorsque je m'accorde une pause ou en fin de journée tout simplement. Si quelque chose d'urgent arrivent, les gens appelleront plutôt que de me contacter par message ou autre. Je ne me jette plus sur mon téléphone, la plupart des messages peuvent attendre. En désactivant les notifications, tout mon état d'esprit a changé. Je vis et j'apprécie plus le moment présent.

Quelle est votre relation avec votre téléphone ?

Épingle cet article sur Pinterest!

Pourquoi j'ai désactivé mes notifications

Ce que peut vous apporter le fait de désactiver les notifications de votre téléphone
SHARE:


19 réponses à “Pourquoi j’ai désactivé mes notifications”

  1. Hello ma Safia !
    Je suis du même avis que toi ! On est déjà suffisamment accro à nos smartphones et les notifs ça aident pas du tout ! Il y a quelques semaines de cela je recevais des notifs pour toutes mes applis réseaux sociaux ! J’ai enlevé depuis les notifs Instagram, Facebook et Twitter ! Je ne recois que Snapchat et c’est surtout parce que je parle beaucoup avec mes amis par ce moyen ! Et c’est beaucoup mieux comme ça 🙂
    Bisous <3

  2. Joyful Dreams dit :

    Avant de partir en voyage il y a quelques mois j’ai décidé d’arrêter les notification pour être tranquille et profiter pleinement de mes vacances. Depuis, je n’ai jamais réactiver les notifications et je pense que je le ferai plus jamais. Comme tu dis, cela nous donne l’impression qu’il y a une chose génial, qu’il faut absolument qu’on aille voir, hors souvent c’est juste un likes, un mail spam, ou autres.
    Le virtuel prend déjà une place assez importante dans nos vies, je pense qu’il vaut ne pas empirer les choses, pour ne pas devenir trop accro 😉
    Bisous.

  3. Lice dit :

    Hello Safia,
    Dès que j’ai eu mon premier smartphone j’ai tout de suite désactivé les notifications. Je ne voulais pas me faire polluer toutes les secondes par des notifications qui m’auraient gâché la vie et rendu encore plus accro !
    Bises, à très vite

  4. Coucou ma Safia,
    J’ai aussi désactivé certaines notifications, qui déjà d’une ne me servaient à rien et en plus ça me rend folle d’être encore plus souvent sur mon portable tout ça parce que je crois que j’ai un message mais en fait pas du tout, c’est un rappel pour un truc débile. Il n’y a que sur Instagram que je les ai gardé et ça me suffit amplement.
    Bisous bisous

  5. Arzu dit :

    J’approuve totalement ce que tu dis dans cet article ! J’ai moi-même grandi sans smartphone et je n’ai jamais été accro aux réseaux sociaux mais c’est tout l’inverse quand il s’agit de ma boîte mail pro. J’étais constamment à la recherche d’une notification pendant 2 ans tellement j’avais peur de louper un mail et donc un boulot que c’est devenu infernal et cela fait à peu près 6 mois que je m’en détache petit à petit et que j’ai compris que je ne pouvais pas être scotchée à mon écran et à ma boîte mail. Pour le moment je m’en sors plutôt bien mais mon objectif est de ne consulter mes mails que 2 fois par jours.

  6. Hello ma belle,

    Merci pour cet article à nouveau très intéressant !
    C’est vrai que les téléphones font maintenant partie de notre quotidien. Et il est aussi vrai qu’en ville, lorsqu’on prend le temps d’observer les autres, on se rend rapidement compte que tout le monde à le nez plongé dedans. Addiction qui prend souvent le dessus sur les relations sociales plus traditionnelles.
    J’essaie également de m’en éloigner de temps en temps, en le laissant chez moi lorsque je suis en famille.
    Mais je me rends compte aussi que j’ai ce besoin constant de me sentir rattachée au monde d’internet. Alors il faudra faire les choses au fur et à mesure pour réussir à l’utiliser moins régulièrement, même si ce n’est pas chose facile !

    A très vite ma belle,
    Passe une bonne journée,

    Mélanie

  7. Méryl.B dit :

    Je suis justement en train de faire un tri dans mon téléphone et j’allais commencé à désactiver des notifications quand je suis tombée sur ton article (Ca doit être le destin ahah).
    Je vais le faire pour Facebook notamment tout d’abord car j’ai tellement de notifications de groupes qui ne me servent pas. En y réfléchissant bien, je vais sur l’application juste pour que cette notification n’apparaisse plus (ce qui est complètement stupide).
    Bon article du coup !
    Bonne journée ☀
    Méryl

  8. Lisa dit :

    C’est vrai que tu as bien raison de les désactiver ! J’ai pas encore eu le courage de le faire, mais c’est vrai que cela me déconcentre beaucoup quand je fais quelque chose car je me sens obligée de regarder ou de répondre au message.. une vraie addiction effectivement !

    Des bisous ma belle, Lisa

  9. Plume d'Auré dit :

    Une bien belle idée que je tente d’appliquer au moins le weekend !
    Bisous ma belle <3
    Plume d'Auré

  10. Cindy dit :

    Hello, je suis d’accord à 100%. Je l’ai fait aussi surtout pour Instagram mais il faut que je continue sur cette lancée et j’ai déjà remarqué une vraie différence.
    A bientôt

  11. Nina dit :

    Je suis moi-aussi sidérée quand je vois tout le monde la tête penchée sur leur téléphone, personne ne communique plus, personne ne regarde plus autour de soi.
    Mon téléphone est une antiquité et il me sers uniquement à appeler ou envoyer/recevoir un sms… je n’ai même pas internet dessus et ça me convient très bien.
    Mes enfants rigolent beaucoup de moi ,

  12. Marion dit :

    Coucou Safia ! Effectivement si ça ne t’allait plus tu as bien fait de désactiver les notifications ! Je crois que les miennes ne sont même pas activées de base, ça doit être pour ça que j’ai autant de retard partout ! X’D En tout cas je suis bien d’accord avec ton message ! <3 Gros bisous !

  13. Lou-Anne dit :

    Coucou Safia ! J’ai adoré ton article❤❤❤ Je vais les enlever de suite, et je pense la même chose pour ce qui est d’instagram. Je n’imagine même pas toutes les journées qu’on doit perdre à scroller notre telephone! Bon après, je trouve toujours ça bien de chercher de l’inspiration mais pas jusqu’à ce que ça devienne un besoin😊
    Des biisous

  14. Coucou,

    C’est une super idée. J’ai toujours été tentée par l’expérience mais en ayant peur que ça fasse l’effet inverse. J’ai peur de checker toutes les 5 minutes par peur de louper quelque chose. L’idée d’y aller progressivement me semble un bon compromis.

    Des bisous

    Morgane

  15. Elisabeth dit :

    J’ai désactivé les notifications et les sonneries, bips, qui vont avec, car entendre biper sans arrêt me tapait sur les nerfs. Je ne suis pas d’une génération qui est née avec les ordis, smartphones, etc, loin de là, et j’y suis venue à reculons, parce que je voulais publier un blog. Sans le blog, je crois que je n’utiliserais plus ces applications et réseaux sociaux, même s’ils m’ont apportés de jolies surprises. Au fait, je n’arrive pas à m’abonner à ton blog. Comment faire ? Merci. 😊

    • Je te comprends totalement, si je n’avais pas de blog je ne serais plus sur certains réseaux depuis très longtemps!
      Sinon il n’y a qu’un seul formulaire pour s’abonner et il est sur ma page d’accueil 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Must-Haves