Comment trouver sa passion ? Son métier de rêve ?

J’ai pendant très longtemps pensé que je n’avais ni passion ni métier de rêve. Je vous en parlais d’ailleurs dans un des premiers articles de mon blog. Je sais que c’est très frustrant, parce qu’on a l’impression de vibrer pour rien, de n’être douée pour rien en particulier. Alors ça ne veut pas dire que l’on est nulle, au contraire, on est bien dans plusieurs choses mais aucune sort du lot.

Nous sommes beaucoup dans ce cas là. Il ne faut pas se sentir coupable ou moins important parce que vous n’avez pas trouvé votre passion contrairement à d’autres. Dites vous que vous en avez forcément une. Simplement, parfois on met plus de temps que d’autres à trouver ce qui nous plait.

Comment trouver sa passion ? Son métier de rêve ?

Quelles sont vos forces, atouts, compétences ?

Je pense que la première chose à se dire c’est qu’il faut réfléchir à quelles sont vos atouts. Quelle est votre force ? Dans quoi êtes vous compétents ? Il y a forcément une chose pour laquelle vous êtes doués. Une chose pour laquelle on vient vous demander conseils et recommandations.

Posez vous quelques questions. Qu’est-ce qui vous rend enthousiaste ? Qu’est-ce qui vous rend créatif ? Généralement, lorsque quelque chose nous passionne nous sommes très inspirés. Nous avons plein d’idées et plein de projets. C’est un domaine inépuisable sur lequel on est heureux de passer du temps.

De même, est-ce que vous regrettez de ne pas vous être assez écouté à certains moments ? S’il y a une chose que vous auriez aimé faire, c’est sûrement parce que cela vous tient à coeur.

Il y a de grandes chances qu’en répondant à ces questions vous ayez déjà une piste. Chaque personne est différente et chaque personne à une chose pour laquelle elle est expérimentée. Je pense sincèrement que tout le monde à une passion. Il suffit simplement de la trouver.

Article lié : 10 objectifs à se fixer avant la fin de l’année

Repensez à votre enfance

Quand on était petit on avait tous un métier de rêve. Est-ce que ça fait encore partie de vos intérêts ? Par exemple pour ma part je voulais être astronaute. Bon, comme vous le constatez je ne le suis pas devenue, mais en même temps c’est un sujet qui continue de m’intéresser aujourd’hui. Je lis beaucoup de livres et regarde beaucoup de documentaires sur l’espace, les navettes spatiales etc. Parce que c’est un sujet que j’adore.

A côté de cela j’aimais beaucoup écrire. Je passais un temps fou à écrire des histoires dans un petit carnet, aujourd’hui je suis blogueuse. Coïncidence ? Je ne pense pas. J’aime écrire, et mon métier aujourd’hui me permet de le faire tous les jours. C’est un vrai bonheur.

Rappelez vous quelles étaient vos activités quand vous étiez petits, qu’est-ce que vous pouviez faire pendant des heures ? Vous trouverez peut-être une piste par là.

Article lié : Pourquoi vieillir à ses avantages

Essayez différentes choses

Il se peut également que vous n’ayez pas encore “essayé” votre passion. Qui sait ? Il faut expérimenter différentes choses pour découvrir ce qui vous plait vraiment. Ainsi que ce qui ne vous plait pas. On a souvent des idées reçues sur certaines activités, sur certains métiers… Mais la vérité c’est qu’on ne sait pas réellement ce qu’il en est tant que l’on en a pas fait sa propre expérience.

J’ai essayé énormément de choses quand j’étais plus jeune. Je faisais un nouveau sport ou une nouvelle activité chaque année. Je n’arrivais pas à garder la même plus longtemps. Mais concrètement je n’ai pas vu ça comme un échec. Simplement je cherchais ma passion, ce qui me faisait vibrer et que j’adorais. Et pour le découvrir il faut bien entendu essayer des choses différentes. Alors ne vous limitez pas et n’hésitez pas à tester des choses variées.

Article lié : 5 mauvaises habitudes dont il faut se séparer

Prenez la décision de trouver votre passion 

Si vous vous dites que vous ne la trouverez jamais et que vous ne pourrez jamais en vivre, vous n’allez pas avancer. Il faut avoir un esprit déterminé et motivé, il ne faut pas renoncer. Parce que vivre de sa passion est un luxe certes, mais c’est accessible si votre passion se monétise. Sinon ce sera une activité qui vous permettra de vous épanouir, et d’être heureux au quotidien.

Trouver sa passion, c’est trouver une activité qui vous permettra de vous évader le temps de quelques heures. Rien ne vous en empêche, donnez vous la permission de prendre du temps pour faire ce que vous aimez.

D’un autre côté, il ne faut pas que cela devienne une obsession, gardez en tête que vous devez rester vous même et ne pas vous mettre la pression. N’ayez pas peur d’être qui vous êtes réellement et oublier les autres.

Ne vous souciez pas de votre âge

Ce point est assez important à mon sens. Ne vous mettez pas la pression parce que vous tel âge et que vous n’avez pas encore trouvé votre passion. Ce n’est pas parce que certaines personnes la découvre très jeunes, que si ce n’est pas le cas pour nous alors c’est foutu. Chaque personne est différente et chacun fait à son rythme.

Article lié : 6 raisons de suivre ses rêves

Avez vous trouvé votre passion ? Le métier qui vous fait tant rêver ?

SHARE:


19 réponses à “Comment trouver sa passion ? Son métier de rêve ?”

  1. Elodie dit :

    Haaaa je me retrouve tellement dans ton article, d’ailleurs j’en ai prévu un assez similaire à paraître bientôt sur mon blog! Il y a encore quelques mois j’etais exactement celle que tu décris, sans passion, sans rêve, sans objectif… Puis j’ai arrêté mon job qui ne me comblait plus, j’ai pris le temps de me recentrer et je me suis littéralement révélée à moi-même, en me reconnectant à mes passions! En 3 mois ma vie est métamorphosée, moi aussi, et je me passionne pour le sujet de la reconversion professionnelle!
    Je suis depuis convaincue que chacun d’entre nous possède des talents qui lui sont propres et mon job de rêve ( vers lequel je suis en chemin) sera de donner des outils aux gens pour se révéler !
    Merci pour ce bel article!
    Belle journée !

  2. Eliah dit :

    Et bien, ton article tombe à pic. Je suis en pleine réflexion sur mes envies et mes passions… Je touche à beaucoup de choses sans jamais vraiment aller au bout… Bref, je n’ai pas encore trouvé LE truc qui me fait vibrer…
    Merci pour ces pistes de réflexion…
    Excellente journée à toi 😉

  3. Colette dit :

    Ton article m’a vraiment rassuré, je suis toujours à la recherche d’une passion et de nouvelles chose à découvrir/ essayer et je me rends compte que je ne suis pas seule 🙂

  4. Marion dit :

    Changer radicalement sa vie pour se reconnecter à sa passion, ce n’est clairement pas facile, mais ça fait tellement de bien ! Je suis en plein là dedans et malgré les débuts un peu chaotiques, je me sens beaucoup plus épanouie.

  5. Coucou ma belle Safia !
    C’est tellement difficile de trouver un métier dans lequel on se plait ! Moi je ne savais toujours pas quoi faire en licence ça me déprimait mais heureusement que j’ai trouvé ma voie ! La meilleure façon sur le coup c’était vraiment de voir les débouchés et les master qui m’étaient proposés par la suite et restée motivée 🙂
    Bisous <3

  6. Lou-Anne dit :

    Coucou ma Safia ! Ton article tombe à pic (comme d’habitude ^^) Je n’ai justement pas acheté ton ebook pour cette raison😢 Parce que je me demande si j’aime vraiment bloguer. Je sais que j’adore partager des ondes positives, des conseils pour se sentir mieux avécrit soi même mais parfois je doute un peu de moi et de la précision de mes envies😕
    Pleins de bisous, Lou-Anne ❤

  7. Sara dit :

    Hello Safia,

    J’aime beaucoup ta vision de la passion 🙂 C’est vrai qu’il faut arrêter de se mettre des barrières et ne pas hésiter à essayer tout ce qui nous ferait envie. Pour ma part, tout ce qui touche à la créativité me parle, surtout visuelle. Du coup, je prends du plaisir à décorer, à créer et à partager tout ça avec les gens qui m’entourent.

  8. Je pense qu’apprendre à se connaître vraiment pas du tout mais aussi que cela est essentiel pour être pleinement épanoui.e ! Et en même temps nous évoluons constamment et il est possible qu’une chose qui nous plaise à un moment ne soit pas passion à vie. Il ne faut donc pas non plus hésiter à changer et se remettre en question lorsque l’on sent que quelque chose cloche.

    Belle journée à toi,
    Pêche

  9. Coucou Safia,

    C’est vrai que ne pas se soucier de son âge ni du regard des autres est un point très important ! Je pense aussi qu’il faut suivre son instinct même si ça implique de casser des codes ou de sortir des chemins tout tracés.

    Des bisous

    Morgane

  10. Sab dit :

    haha tu as lu dans mes pensées Safia ! Moi, je beugue beaucoup sur l’âge…

  11. Lice dit :

    Hello Safia,
    Comme toujours de super article 🙂
    Oui, je sais ce que j’aime et aujourd’hui j’ai la chance de pouvoir l’exercer.
    Mais j’aimerai en 2018, bousculer un peu les choses et pouvoir réaliser quelques petits rêves… affaire à suivre 🙂
    Bises

  12. Anne dit :

    Je ne sais pas si j’exerce le métier de mes rêves, mais il me plait et me laisse du temps pour créer à côté, donc ça va. Mais c’est vrai que quand je me sens débordée, je me demande parfois s’il ne faudrait pas tout changer, il n’y a pas d’âge en effet!

  13. Chloé dit :

    Merci pour ces supers conseils !!

    Bisous 🙂

  14. Coucou ma Safia,
    Tu vas bien ? J’ai deux passions dans la vie : la beauté et les enfants. Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours voulu être avec les enfants. Avec le temps ça s’est de plus en plus accentué. A chaque fois que je voyais un bébé, j’allais vers lui, les petits viennent vers moi facilement. Je me suis toujours occupée de mes cousins quand ils étaient petits. Alors quand j’ai eu ma réorientation professionnelle en seconde, j’ai dit que je voulais bosser avec les gosses, d’où mon BEP, mon BAFA et voilà où j’en suis maintenant, je suis nounou, je vis de ma passion et j’espère un jour être assistante maternelle. Les enfants viennent toujours aussi facilement vers moi, et dans le parc où je vais, j’ai l’impression que je suis la nounou de tout le monde. Même mon frère m’a déjà vu de loin, il m’a dit que j’étais la reine du parc, j’amuse la galerie et ils sont tous après moi. Enfants comme mamans et autres nounous aussi xD.
    Voilà voilà un peu l’histoire de ma vie.
    Gros bisous ma Safia, prend soin de toi <3

  15. Nina dit :

    Coucou ma belle, un article avec de bons conseils.
    Moi j’ai mis du temps à trouver ma voie, à trouver le métier qui m’épanouisse et je l’ai trouvé à 40 ans … Donc comme tu dis, l’âge ne doit pas être un frein à notre envie de trouver le métier de ses rêves.
    Intéressant et très enrichissant ,
    Bisous

  16. Marianne dit :

    Hello ma belle Safia !
    Comment vas-tu?
    Ton article est vraiment très intéressant et je suis entièrement d’accord avec toi! Il faut s’interroger sur ce qu’on aime vraiment et ne pas se soucier des autres car c’est NOTRE vie et personne d’autres que ne pourra créer la vie que l’on souhaite !
    Gros bisous petite astronaute!
    Marianne

  17. Ha bah je suis en plein de dedans….je me cherche…enfin je cherche MON métier.

    Je suis maman depuis mes 15 ans et une bonne partie mère célibataire…il fallait bien nourir mon ptit bout alors je prennais le 1er taf venu sans faire la difficile…mais ces jobs ne m’ont jamais plu.

    De base je voulais être coiffeuse, j’avais trouvé un apprentissage etc…mais ma mère ne voulait pas que j’aille à l’école correspondante car il fallait payer le bus…fin bref…malgré ça j’ai continué à chercher tous les ans un autre apprentissage mais en vain…je devenais troo vieille pour les patrons :/

    Les années ont passées…j’ai eu 2 autres enfants avec un arrêt de 7 ans en tout pour m’en occuper et pendant ce temps je me suis suis mise à blogger, à maquiller et faire du sport…des passions qui me plaisent énormément mais pourtant je ne sais 0as si j’oserais en faire mon métier…

    Il y a peu je demandais sur Facebook…si faire de sa passion son job…et si ce job finissait par nous lasser, prendre la tête etc…au point ou on ne voudrait plus pratiquer cette passion.

    Étant maman de 3 enfants, l’idéal serait de bosser chez moi c’est sûr mais bon du coup je vais opter pour une autre voie….du secretariat par exemple car j’aime la paperasse lol.

    Fin bref…tout ça pour dire que ton article est super comme tout ce que tu fais.

    Passe de bonnes fêtes.
    Bizz

    Jessica

  18. J’ai eu de la chance j’ai su vers 17-18 ans mon métier que je fait actuellement mais avant j’avais fait des stages pour être fleuristes par exemple donc effectivement il faut essayer plusieurs choses 🙂
    l’âge ne doit être absolument pas gênant, dans ma classe cap d’esthétique j’avais des femmes de 40 ans 50 ans c’était chouette 🙂
    gros bisous

  19. Cecile dit :

    J’arrive un peu beaucoup après la bataille, mais cet article est exactement ce dont j’avais besoin aujourd’hui.
    Pour être honnête, j’ai un métier qui me plaît : je suis traductrice littéraire et auteure (même si je n’arrive pas encore à vivre de ma plume). Le problème, c’est que le fait d’être constamment enfermée chez moi me pèse. J’aimerais trouver une autre activité qui me permette de sortir de chez moi et en faire un métier, mais je ne sais pas par où commencer. J’ai l’impression de ne rien savoir faire d’autre qu’écrire. Et encore, parfois, le syndrome de l’imposteur est le plus fort 😉
    Bref. Tout ça pour dire que tu m’as fait avancer dans ma réflexion. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Must-Haves