5 choses pour lesquelles une blogueuse ne doit pas culpabiliser

La vie de blogueuse peut mettre un peu de pression et faire culpabiliser dans certains cas. Principalement parce qu’on s’investit énormément et que l’on a pas envie de décevoir ses lecteurs. Mais nous sommes pas des robots et on a pas à s’en vouloir de ne pas être parfait. Le blogging est avant tout une passion quand il n’est pas un job alors autant faire en sorte qu’il reste une partie de plaisir 🙂

5 choses pour lesquelles une blogueuse ne doit pas culpabiliser

5 choses pour lesquelles il faut arrêter de culpabiliser 

1. Ne pas faire comme les autres

Je vois de plus en plus de personne – que ce soit sur les blogs ou sur youtube – créer le même type de contenu que d’autres parce ces derniers ont du succès. Or, ce n’est pas parce que ça fonctionne pour quelqu’un que vous devez faire pareil. Faites ce que vous avez envie de faire, ce qui vous plait.

Vous n’avez pas à être intéressée par quelque chose parce que c’est tendance et que tout le monde en parle. D’ailleurs si vous abordez un sujet qui a déjà été traité 200 fois et que vous n’apportez rien de plus ce sera juste de la perte de temps. Soyez vous même et parlez de ce qui vous intéresse. C’est ce qui fera que les gens apprécieront votre contenu. Ils n’ont pas envie de voir des choses qu’ils voient déjà partout.

2. Manquer des jours de publications

Je comprends très bien que quand on a un planning de publication on peut culpabiliser et s’en vouloir de ne pas le respecter. Mais il n’y a aucune raison de se sentir mal d’avoir une vie sociale et une vie professionnelle remplie ! Vos lecteurs ne vous en voudront pas si vous ne publiez pas comme prévu. Il y a des choses plus graves dans la vie alors autant relativiser. Tenez les au courant à travers les réseaux sociaux et préparez votre article quand vous en aurez le temps. Le blogging ne doit pas être une source de pression, c’est un hobby!

Article lié : 5 choses que seules les blogueuses pourront comprendre

3. Ne pas avoir du matériel dernière tendance

On a tendance à comparer ce que l’on possède avec le matériel qu’utilise une blogueuse qui nous inspire. Mais concrètement pour bloguer on a pas besoin de grand chose. Un ordinateur, un bloc-notes et un appareil photo ou un téléphone suffisent. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas le dernier macbook ou le dernier Canon que vous n’aurez pas un beau blog avec du contenu intéressant. Clairement on peut très bien faire sans.

4. Ne pas suivre les conseils des autres

Il existe énormément d’articles avec des conseils en tout genre. Tellement que l’on pourrait s’y perdre. Ne vous sentez pas obligé de suivre les conseils de telle personne, et de telle personne et encore de telle personne… En général les gens qui partagent des conseils le font en fonction de leur expérience et leur parole ne vaut pas parole d’évangile. Si vous pensez que ça ne vous correspond pas et bien passez votre chemin.

Article lié : 5 choses que les blogueuses en ont marre d’entendre

5. Ne pas être sur tous les réseaux sociaux

Tout le monde n’aime pas les réseaux sociaux. Si vous ne vous sentez pas à l’aise sur certaines plateformes gardez en tête que vous n’êtes pas obligé d’y être. De même, si vous avez envie de faire une pause ou de fermer un compte parce que vous sentez les effets néfastes sur vous n’hésitez pas à vous en débarrasser. C’est totalement normal de saturer de la vie virtuelle et d’avoir envie de s’en éloigner. Il y a beaucoup de choses plus importantes que les réseaux sociaux !

Avez vous déjà culpabiliser pour quelque chose en rapport avec votre blog ?

Suivre:
Partager :

19 Commentaires

  1. 21 juin 2017 / 11 h 12 min

    C’est vrai qu’en tant que blogueuses on a une pression constante pour être présentes partout, tout le temps. Mais il ne faut pas oublier de souffler, voire même de stopper son blog quelques temps.

  2. Lise
    21 juin 2017 / 12 h 14 min

    Ce que j’ai compris de cet article c’est « faites de que vous aimez comme vous l’aimez » 😀

    Personnellement mon blog ne me fait pas du tout culpabiliser parce que je suis une blogueuse amatrice et que je fais ça pour moi.

  3. 21 juin 2017 / 13 h 31 min

    Oui j’ai déjà culpabiliser par rapport aux réseaux sociaux car j’ai vraiment du mal à relayer mes articles et à être présente tous les jours ! Alors quand je vois des filles qui publient plusieurs photos sur insta, plusieurs tweets.. par jour, je me demande comment elles font, et surtout je n’ai pas tant de choses à raconter 😉

  4. 21 juin 2017 / 18 h 10 min

    Merci pour cet article complet !
    Je ne publie pas aussi souvent que j’aimerai (je vise 2-3 articles par semaine mais je peine déjà à en publier un !). Et il est vrai que quand je ne publie pas d’articles dans la semaine, et bien, oui, je culpabilise. Alors qu’au final, personne n’attend vraiment mes articles, mais je ne sais pas, je me mets la pression.
    Tu as raison, le blogging est avant tout un hobby, ça doit être et rester un plaisir !

  5. 21 juin 2017 / 21 h 02 min

    Coucou ma belle Safia !
    Je t’avoue que je n’ai pas envie de rater les jours de publication même quand je suis très chargée…
    En ce moment je publie moins sur instagram et ça me gêne un peu j’adore papoter avec les autres mais bon bientôt je serai plus libre 🙂
    Bisous <3

  6. Eva
    23 juin 2017 / 14 h 18 min

    J’ai manqué une journée de publication cette semaine, je pensais culpabiliser justement mais au final, comme tu le dis d’ailleurs, il y a des choses tellement plus grave dans la vie que ce n’est vraiment pas si grave. Très bon article sinon !:)

  7. 23 juin 2017 / 15 h 40 min

    Ce sont les jours de publication manqués qui me frustrent le plus.
    Mais j’y travaille… C’est juste une question d’organisation.
    Bisous
    Cindy

  8. 23 juin 2017 / 17 h 30 min

    C’est vrai que j’ai tendance a énormément culpabiliser quand je ne peux pas publier un article :/ Mais tu as raison on a une vie et puis la blogueuse parfaite n’existe pas ^^

    C’est toujours un plaisir de lire tes articles 😀

  9. 23 juin 2017 / 19 h 26 min

    Coucou ma belle Safia,
    Je crois que ce qui me fait le plus culpabiliser c’est lorsque je ne publie pas le jour où c’était prévu. Je déteste les imprévus en général alors quand ça arrive sur le blog, je ne suis pas bien.
    Bisous bisous <3

  10. 24 juin 2017 / 23 h 25 min

    Coucou Safia j’espère que tu vas bien.
    Tu vas rire mais ton 4em point tombe à pique. Je viens de lire un article sur le Beauty Blender, un article sur comment bien l’utiliser, et j’ai fini par râler et rire en même temps … Je ne l’utilise absolument pas comme il faut semble-t-il, mais je n’arrive pas avec la vraie méthode XD Et ma méthode me convient très bien.
    Comme quoi, il faut tester et faire à notre sauce si ça nous convient. Et c’est la même chose dans le blog même … Si une idée nous vient en lisant un article ou autre, on peut voir ce que cela va donner, mais ce n’est pas parce qu’une a réussi à écrire un article qui nous a plu, qu’on va réussir à en écrire un à notre tour … 😀

    Merci de cet article bien agréable. Passe un bon dimanche

  11. jenstyle
    25 juin 2017 / 21 h 14 min

    mais je suis totalement d’accord, puisque nous sommes toutes différentes avec notre rythme, notre personnalité, notre façon de faire etc…
    on fait comme on le ressent, au feeling car si ça devient une contrainte, qu’on culpabilise etc c’est mort en mon sens, rien ne sers de continuer à bloguer !

  12. 26 juin 2017 / 18 h 22 min

    Hello ! J’avoue que parfois j’ai envie de me mettre des objectifs pour le blog et quand je n’y arrive pas, ça me frustre beaucoup. J’en reviens toujours à la création de ma newsletter ou à mon changement de design et je n’arrive pas a trouver le temps, du coup je culpabilise un peu. Alors qu’au final, bloguer ça reste un plaisir avant tout et ce n’est pas un newsletter ou un design qui va changer quoi que ce soit dans l’immédiat. Bref ! Je pense qu’on a tellement envie de « bien faire » et que l’on est beaucoup trop influencé par « ce que l’on nous dit de faire » et du coup, on se met la pression sans raison parfois…
    Bref ! très bon article Safia, comme d’hab ;D
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

  13. Pola
    27 juin 2017 / 17 h 33 min

    Hello Safia !!!
    Ce post ma juste énormément aidé pour m’organiser. Merci beaucoup.
    Bises 🙂

  14. 28 juin 2017 / 7 h 01 min

    Merci pour cet article ! Très récemment, j’ai eu tellement de travail que je n’ai pas pu publier pendant 10 jours. J’avoue que je n’aime pas ça car quand je fais quelque chose, même pour un loisir, je m’investis à fond. Mais, là, c’était vraiment impossible et je me suis dit que ce n’était pas si grave. De même, selon ma charge de travail, je ne suis pas toujours active sur les réseaux qui passent après mon blog, mais ça, ça ne me fait pas culpabiliser du tout. C’est grave docteur ? 😉

  15. 28 juin 2017 / 23 h 06 min

    J’aime tellement cet article, je me sens plus légère d’un coup.
    Une fois qu on se lance dans le blogging j’ai la sensation qu’on se fait vite aspirer par la cadence des publications aussi bien pour son propre blog que pour les réseaux.
    On veut tellement bien faire qu’on adhère à tous les conseils… et parfois la course à la perfection est fatigante.
    Merci de nous « libérer délivrer  » par cet article.
    Bises ma belle

  16. Nina
    30 juin 2017 / 9 h 55 min

    Coucou! ça va?
    Moi je culpabilise  »un peu » lorsque je ne trouve pas le temps pour publier ou répondre aux commentaires.
    Ton article m’aide à déculpabiliser un peu ,
    Excellent comme d’habitude

  17. 1 juillet 2017 / 14 h 15 min

    Coucou, j’apprécie vraiment ton article j’ai débuté mon blog il y a quatre mois en me mettant une pression horrible pour ne pas louper une date de publication, j’ai passé des heures à lire des articles de conseil pour que mon blog est du succès, résultat je n’avais quasi pas de vue et je m’en voulais atrocement j’étais prête à tout arrêter, puis je me suis rappelé que je bloguais pour moi avant de le faire pour les autres et depuis tout va beaucoup mieux je n’ai en moyenne que dix visites par jour mais ça me conviens très bien comme ça car au moins je parle de ce que je veux, comme je le veux et quand je le veux.
    Belle continuation à toi, bisous

  18. 12 juillet 2017 / 22 h 57 min

    Tu as bien raison, honnêtement je ne culpabilise pas car je ne me suis jamais mis la pression 😀
    quand je vois que certaines s’excusent de baisser le rythme de publication de 3 à 4 fois par semaine pour se reposer mais c’est déjà énorme haha
    Il y a des jours ou je n’ai pas envie de poster sur les réseaux, je ne le fais pas 🙂
    bisous ma belle

  19. 18 septembre 2017 / 23 h 37 min

    pour ma part je dois avouer que je culpabilise lorsque je rate un jour de publication mais je me soigne ! j’essais d’arrêter de me mettre de la pression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *