crédit photo : Netflix
The Get down, c’est la genèse du Hip Hop. Une série signée Netflix qui nous plonge dans les décombres du Bronx des années 1970. On suit le quotidien d’une bande d’amis graffeurs, chanteur, danseur, qui ne sait pas vraiment quoi faire de leurs vies et qui vont grâce à une rencontre fortuite lancer une véritable révolution musicale. Je n’ai vraiment pas pour habitude de regarder des films/séries musicales mais alors celle-ci c’est juste la coolitude absolue !
J’ai, comme disent les américains, « binge watcher » la série : j’ai tout regardé d’une traite. Le casting est super, on y retrouve des acteurs comme Giancarlo Esposito (vu notamment dans Breaking Bad)  Jimmy Smits (vu dans Sons of Anarchy) Justice smith (vu dans la face cachée de Margo) et Jayden Smith (à la recherche du bonheur) mais en fait les jeunes acteurs sont TOUS bourrés de talent. D’ailleurs petite note, c’est une des rares séries avec des acteurs majoritairement afro-américains et hispaniques et ça c’est chouette !
Qu’on se le dise je n’y connais rien niveau Hip hop, soul, disco, Bronx, bref le thème entier de cette série et du coup ça a été pour moi une très belle découverte. Chaque épisode contient des images (parfois fausses) d’archives, ce qui donne un côté documentaire assez réaliste à l’intrigue. On prend connaissance des tendances de cette époque, de la vie et surtout de la violence qui y régnait.

 

Le premier épisode ne ressemble pas tellement au reste de la série, déjà quand j’ai vu qu’il durait 1h30 je me suis dit « oulah… ça va être franchement long » (les autres durent environ 1h) mais en fait il est passé à une vitesse hallucinante! Toutes les intrigues sont clairement posées, on découvre tous les personnages, leur mode de vie, leurs problèmes, leurs passions, leurs talents…

 

 

Des chorées faites à la perfection, des scènes de chant et de rap énorme, non sérieusement, à la fin de la série vous allez vouloir monter votre Crew vous aussi ! Tout au long de la série j’avais vraiment envie de vivre dans les années 70 moi… Pour vous dire à quel point on est transporté.
Le côté artistique de la série est vraiment bien monté, le fait que Shaolin décide de devenir Dj et passe des jours à scratcher, le fait que Zeke réalise que son talent pour les mots peut faire de lui un vrai MC, le fait que Dizzie soit un artiste de rue et s’exprime via des graffitis… Une série de la street vraiment bien ficelée.

 

Je ne vais pas trop en dire sur la série parce que je préfère que vous découvriez tout par vous même mais c’est vraiment une bonne série « urbaine », les costumes sont vraiment très travaillés, on y retrouve beaucoup de Puma et de Converse (et d’ailleurs je suis sure que la Puma Clyde va redevenir à la mode) et les décors sont tellement réalistes ! On comprend clairement pourquoi cette série à couté énormément d’argent à Netflix!
Pour moi, c’est LA série de l’été si ce n’est de l’année, je l’ai vraiment dévoré. Vous l’avez vu ? J’adorerais avoir votre avis là dessus !